Page d'accueil > Actualités

Actualités

2014… de nouveaux enjeux pour ADG, en particulier au sein de la COEECI.

[13-05-2014]

L’année 2014 est déjà bien entamée… un départ en fanfare avec de nouveaux projets, de nouvelles équipes, de nouveaux dossiers, de nouveaux défis, de nouvelles responsabilités; en bref, des nouvelles positives.

En décembre 2013, les ONG belges présentes au Pérou ont renouvelé leur confiance en ADG afin de les représenter au sein de la COEECI. Ensuite, le nouveau conseil de direction de celle-ci nous a demandé d’en prendre les rennes, reconnaissant de cette manière les efforts d’ADG pour renforcer les synergies entre ses membres. C’est avec beaucoup d’humilité que j’ai accepté de présider le conseil de direction de ce réseau d’ONG internationales, conscient des enjeux et des responsabilités qui m’incombent.

La COEECI a commencé en 2012 une réflexion sur les enjeux et sur son rôle dans un pays comme le Pérou, défini comme pays à revenus moyen-supérieurs, mais encore confronté à de nombreux défis, dont les plus significatifs sont : l’inclusion sociale et la lutte contre les inégalités persistantes ; la mise en place de mécanismes permanents et stables pour la défense et l’exercice des droits de l’être humain, droits sociaux, économiques, culturels et environnementaux ; la mise en œuvre de mécanismes efficients de décentralisation. Cette réflexion nous mène à repenser notre action afin que les organisations de la société civile péruvienne puissent continuer à jouer leur rôle primordial dans un Etat démocratique. En 2014 et 2015, il s’agira notamment de faciliter ou appuyer la concertation entre acteurs publics et privés afin de construire un environnement qui permette aux ONG et autres associations péruviennes d’exercer leur rôle et de définir de nouvelles modalités de partenariat, d’intervention, de financement, etc.

Le contexte péruvien est également influencé par l’évolution des pays voisins, dans lesquels la plupart des membres de la COEECI soutiennent des actions. Les désaccords survenus récemment entre les gouvernements équatorien et bolivien et certaines ONG nationales ou internationales environnementalistes, la crise socio-politique au Venezuela, les divers conflits liés aux industries extractives (minerais et hydrocarbures en particulier) dans divers pays de la région sont autant d’éléments que la COEECI suivra avec attention.

Par ailleurs, 2014 est une année importante pour les thématiques promues par la COEECI et par ADG en particulier : année internationale de l’agriculture familiale ; organisation de la COP 20 au Pérou en décembre 2014. Le groupe thématique « Souveraineté alimentaire et agriculture familiale » de la COEECI est déjà très actif en appui aux partenaires péruviens pour que ces événements permettent de sensibiliser le grand public tout comme les institutions de l’Etat sur ces thématiques prioritaires pour le Pérou.

Enfin, ce sera également un honneur de coordonner la nouvelle équipe COEECI, constituée non seulement d’institutions reconnues mais également de personnes engagées autour d’une même cause : une monde plus juste, plus démocratique, où les droits de chacun sont respectés, la discrimination rejetée et les inégalités combattues.

Lima
Pierre Rouschop
Coordinateur ADG pour la région andine

 

COEECI La Coordinadora de Entidades Extranjeras de Cooperación Internacional est composée de 55 ONG internationales qui gèrent près de 90 % des fonds de la coopération « ONG » enregistrée au Pérou. ADG y coordonne un groupe thématique « Souveraineté alimentaire et agriculture familiale » et les appuis de ses membres aux plateformes péruviennes.

La COP est l’organe suprême de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Elle est composée des 189 États membres. La COP se réunit annuellement lors de conférences mondiales qui analysent les avancées de la convention et prend des décisions pour atteindre les objectifs de lutte contre les changements climatiques.