Page d'accueil > Actualités

Actualités

Quel soutien pour les migrant-e-s à Gembloux ?

[19-03-2018]

L’accueil des réfugié-e-s est une question au centre de l’actualité. Qu’en est-il de la situation à Gembloux ? Comment apporter son soutien aux migrant-e-s, en tant que citoyen-ne-s ?

C’est pour répondre à ces questions que quelques associations gembloutoises sont venues présenter leurs activités, ce vendredi 2 mars 2018, à la faculté de Gembloux Agro-Bio Tech, dans le cadre de la campagne Campus Plein Sud sur les migrations. Voici quelques pistes pour passer à l'action.

Si tu souhaites apporter ton soutien aux migrant-e-s qui s'installent à Gembloux, tu peux tout d'abord participer à la campagne du CNCD 11.11.11 : « Rendons nos communes hospitalières ». Cette campagne mobilise les citoyen-ne-s pour interpeller leur commune au sujet de l’hospitalité qu’elle offre aux réfugié-e-s. L’interpellation consiste en une motion déposée au Conseil communal. À Gembloux, elle aura lieu le 28 mars. Un groupe y travaille déjà, mais chaque citoyen-ne gembloutois-e peut se joindre à ce groupe qui se coordonne sur Facebook.

De plus, si toi aussi tu penses que l’apprentissage de la langue est essentiel pour l’intégration des migrant-e-s dans une communauté, tu peux t’investir en tant que bénévole au groupe Alpha, qui organise des cours de français pour adultes, qu’ils soient belges ou étrangers.

Tu peux également participer bénévolement au soutien scolaire des mineurs étrangers non accompagnés (MENA) grâce à l’association Joseph Denamur. Cette association a un rôle essentiel dans l’accompagnement des jeunes migrant-e-s vers l’autonomie. Concrètement, l’association prend en charge :

  • Le centre résidentiel El Paso, à Gembloux, qui accueille les MENA pendant la procédure d’obtention de leur statut de réfugié.
  • La Phase 3, une initiative locale de mise en autonomie de jeunes MENA (à partir de 16 ans), créée au départ du centre El Paso avec le CPAS de Gembloux. Il s’agit de 2 maisons où les jeunes vivent ensemble et gèrent leur quotidien de manière autonome.

Pour finir, il est important que les citoyen-ne-s connaissent le Service Entraide Migrants (SEM), une ASBL qui accueille et accompagne les migrant-e-s qui s’installent à Gembloux, afin de diffuser l’information et d’orienter les personnes qui en ont besoin.

Le SEM soutient les migrant-e-s à plusieurs niveaux :

  • Au niveau individuel : accompagnement juridique, social, administratif et professionnel.
  • Au niveau collectif : activités culturelles, rencontres, ateliers.

S’impliquer dans ces associations est une vraie preuve de solidarité. Il est essentiel que chacun d’entre nous saisisse les occasions d’aller à la rencontre des migrant-e-s afin de mieux se comprendre et vivre ensemble.