Page d'accueil > Actualités

Actualités

La clé du développement en RDC : une politique agricole forte basée sur l'agriculture familiale.

[17-06-2015]

Un article de Ignace Nzele Konaba, participant au stage méthodologique en appui à l'innovation en agriculture familiale 2015 et expert du développement durable en République Démocratique du Congo. 

 

La République Démocratique du Congo (RDC) a une superficie de 2.345.000 km², une population de 77.000.000 habitants soit une densité de 33 habitants / Km². La RDC renferme en son sein plus ou moins 80.000.000 d’hectares des terres arables capables de nourrir toute l'Afrique. Avec près de 60 % de forêts dans le bassin du Congo, elle est considérée comme le deuxième poumon mondial en terme de recyclage de l'oxygène, de capture du CO2 et de richesse en terme de biodiversité. Malgré ce joli portrait, sa population est sous alimentée, enclavée et devient de jour en jour de plus en plus pauvre.

Dans ce contexte, je pense qu'une politique agricole forte se focalisant sur l’agriculture familiale permettrait de remettre plus de 70 % de la population agricole au travail soit plus de 53.900.000 personnes. Ce qui permettrait de lutter contre l’insécurité alimentaire et de créer des richesses en terme des revenus locaux et externes.

Une telle politique remettrait les petits agriculteurs au coeur du changement en les encourageant à devenir un moteur de développement de manière consciente, active, participative et bénéfique en assurant leur souveraineté alimentaire et l'amélioration de leurs conditions de vie.

Permettre aux paysans de devenir acteurs de changement et de développement, c'est ce qui m'a poussé à m'inscrire au "stage méthodologique en appui à l’innovation en agriculture familiale " coordonné par Gembloux Agro-Bio Tech et ADG et soutenu par l'ARES CUD *.

 

* Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur - Commission Universitaire pour le Développement.

Cette formation est extremement riche en enseignements. Elle nous donne des outils d'analyse, de diagnostics approfondis de problématiques de l'agriculture familiale, de conception et gestion de projet axée sur les résultats, de suivi - évaluation, des analyses technico-économiques des systèmes d'exploitations,... Par ailleurs, les visites d'organisations paysannes telles que la FWA (la Fédération Wallonne des Agriculteurs) et de fermes (biologiques et traditionelles) en Belgique nous ont permis d'établir des parallelismes avec ce qui existe dans le Sud et d'en tirer des conclusions innovantes pour améliorer la pratique agricole dans les pays du Sud.

Aussi, l'échange entre les onze nationalités différentes des stagiaires constitue une expérience unique en son genre. Je tiens à remercier l'Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur et l'Aide au Développement Gembloux pour ce stage. Nous espérons qu'il va continuer longuement pour former les cadres locaux afin qu'ils contribuent efficacement à l'amélioration des conditions de vie des populations du Sud.

Dans le cadre de ce stage, je travaille sur un projet bien spécifique qui est le développement en RDC d'une Agence Congolaise pour le Développement Agricole "ACDA". Cet organisme aurait alors pour missions de :

- Créer un Conseil Agricole Rural de Gestion « CARG » dans chaque secteur qui réunirait tous les acteurs agricoles afin d'analyser et de diagnostiquer les problématiques de chaque entité

- Sensibiliser et mobiliser les communautés à la participation aux travaux  d’assainissement, de réhabilitation, de construction, de production des semences améliorées, de mise en place des champs communautaires,…

- Implanter des machines de transformation des produits agricoles pour leur donner une plus-value, améliorer la nutrition, prolonger le temps de conservation des produits périssables,...

- Chercher des fonds pour acheter les produits agricoles des paysans à un prix à la fois rémunérateur pour les agriculteurs et attractif pour les consommateurs.

 

NZELE KONABA IGNACE
Stagiaire ARES - ADG 2015