Page d'accueil > Actualités

Actualités

La coopérative de Svay Rieng obtient le premier prix du Meilleur Riz Cambodgien

[01-12-2014]

Le 18 novembre, le Ministère Cambodgien du Commerce a organisé le 2ème Festival Cambodgien du Riz à Phnom Penh. Le festival se tenait un jour avant la 6ème Conférence Mondiale du Riz accueillie cette année par le Cambodge.

Durant cet évènement, Mr Keo Sokha, le Président de la FAEC (Fédération des Associations d’agriculteurs promouvant les Entreprises agricoles familiales au Cambodge) a fait un discours pour la promotion de l’agriculture à petite échelle qui fut plus tard retransmis sur les chaînes télévisées. La FAEC est partenaire d’ADG dans un large programme pour la promotion de la souveraineté alimentaire au Cambodge. Le festival est l’occasion pour les organisations paysannes, les agences de soutien, et les acheteurs de se rencontrer, encourager le dialogue, et améliorer l’environnement commercial en faveur des petits exploitants agricoles.

Une compétition a été organisée afin de sélectionner le Meilleur Riz Cambodgien ; onze coopératives soutenues par ADG ont soumis des échantillons de rizières pour la compétition. En parlant avec les acheteurs et les chefs de restaurants, 10 sur les 11 échantillons furent considérés de très bonne qualité. Parmi eux, le riz fourni par la coopérative agricole « Sangkahak Kasekor » de la province de Svay Rieng a été élu le Meilleur Riz Cambodgien. En 2012 et 2013, le Cambodge a gagné le prix du « Meilleur Riz du Monde ». La coopérative « Sangkahak Kasekor » a été récemment fondée par 44 agriculteurs, dont 39 sont des femmes, afin de développer leur activités commerciales collectives, avec le support de la FAEC et d’ADG.

Madame Chroeung Yuth, la présidente de la coopérative « Sangkahak Kasekor » est ravie de recevoir cette récompense :

« Je suis tellement fière que ma coopérative ait obtenu le prix. Avec cette récompense, nos agriculteurs seront plus aptes à faire mieux ; nos variétés de semences Pkah Roumdoul seront bien reconnues. Il y a plus de dix acheteurs qui ont pris mon numéro de téléphone. Mais ma coopérative est nouvelle et nous n’avons pas encore de stock qui rende possible le marchandage pour augmenter les prix des acheteurs. Nous avons reçu ces semences il y a dix ans du Département Provincial de l’Agriculture, et avec les connaissances techniques acquises grâce à la formation FAEC, nous avons pu améliorer la qualité des semences. L’échantillon provient de Mr Prom Savan, un agriculteur qui utilise de bonnes pratiques comme la transplantation et le labourage à la main, afin d’assurer une bonne qualité. Ce prix va pousser d’autres paysans à appliquer ces bonnes pratiques, et à investir du temps dans la coopérative. »