Page d'accueil > Actualités

Actualités

La Disco Soupe : retour sur la première édition wallonne

[01-11-2015]

ADG, en partenariat avec l’asbl Resanesco, a organisé la première Disco Soupe de Wallonie le jeudi 15 octobre, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation.

Une première à Gembloux

Pas moins de 70 personnes ont bravé le froid et la bruine pour participer à l'événement “anti-gaspi”.

L'eau était froide et les doigts engourdis mais heureusement, le Gustave Brass Band était là pour réchauffer les troupes grâce à sa musique joyeuse et énergique, qui n'a pas manqué de mettre une ambiance de folie. Tout le monde s'est prêté avec plaisir et bonne humeur à l'épluchage, au découpage, à la cuisson et surtout à la dégustation sous les feux des projecteurs de l'équipe de l’émission “I Comme” qui nous a fait la surprise d'assister à l'entièreté de l'événement et d'y tourner son plateau. Il vous sera donc possible de revivre ce moment le 12 novembre 2015, lors de la diffusion de l'émission de RTL TVI.

 

Disco Soupe : kezako ?

Les Disco Soupes (ou Disco Salades, Disco Smoothies etc.) sont des sessions collectives de cuisine à partir de fruits et légumes rebuts ou invendus dans une ambiance musicale et festive. Les soupes, salades et jus de fruits confectionnés sont ensuite redistribués gratuitement à toutes et tous. L’objecif : sensibiliser le grand public à la problématique globale du gaspillage alimentaire.


Deux jours avant la date de l’événement, nous avons récupéré un peu plus de 60 kg de poivrons, tomates, aubergines, brocolis, choux, fenouils et autres herbes aromatiques aux marchés de Louvain-la-Neuve et de Bruxelles. Certains producteurs de la région de Gembloux nous ont également offert des restes de pommes de terre et de topinambours mais aussi de magnifiques courges trop grosses que pour être vendues. Nous avons décidé de préparer deux sortes de soupes, une à base de “légumes verts” et l’autre à base de “légumes rouges” pour qu’il y en ait pour tous les goûts. Malgré les dizaines de litres de soupe distribués, nous avions encore trop de légumes. Les participants ont donc été encouragés à reprendre chez eux les restes.

Un projet bien établi

Le projet Disco Soupe n'est pas une exclusivité d’ADG.

Tout a commencé avec la première Schnippel Disko organisée à Berlin en janvier 2012 par le mouvement Slow Food. Suite à cela, le mouvement Disco Soupe est né à Paris en mars 2012 et  rassemble citoyens et militants autour de valeurs telles que l’initiative, la bidouille, le partage et la gratuité. L’enjeu : interroger le système et les pratiques liées à notre alimentation.




Le début d'une série

ADG et Resanesco , avec le soutien du Plan de cohésion sociale de la Ville de Gembloux, se sont engagés à organiser deux Disco Soupe supplémentaires en 2016 en collaboration avec d’autres associations gembloutoises.

Notre objectif est de mobiliser des populations fragilisées, qui n’ont pas toujours accès à ce type d’activités, autour du thème du gaspillage alimentaire en leur permettant d'organiser leur propre Disco Soupe.