Page d'accueil > Actualités

Actualités

Une journée de sensibilisation à Gembloux sur l'accès à la terre

[06-04-2015]

« Moins de blé dans nos champs, mais de plus en plus dans leurs poches », « Mon sol : il me nourrit, je le cajole », « Redonnons la terre à ceux qui s’en occupent le mieux : les paysans » : voici quelques unes des réactions suscitées par les chiffres alarmants sur l’accès à la terre en Belgique mis en avant lors de la journée internationale des luttes paysannes coordonnée par ADG à Gembloux le jeudi 2 avril dernier.

Du 30 mars au 17 avril 2015, dans de nombreuses villes et villages de Belgique, des citoyens et associations belges, regroupés au sein du réseau de soutien à l’agriculture paysanne (RéSAP), se mobilisent pour réclamer l’accès à la terre pour les paysans.

À Gembloux, de nombreuses associations ont répondu présentes pour sensibiliser les étudiants et la population gembloutoise sur la problématique de l’accès à la terre en Belgique : ADG, Terre en Vue représentée par des bénévoles de Qualivie, Resanesco, Ekikrok, la commission étudiante Action Sud, Oxfam-Magasins du Monde ainsi que la coopérative Agricovert. Aussi, environ 150 personnes se sont rassemblées autour de ces organisations dans une ambiance chaleureuse et conviviale malgré le temps maussade et la pluie.

  Des stands pour s’informer et mieux comprendre

ADG et les bénévoles de Qualivie ont informé les étudiants et gembloutois sur les enjeux de l’accès à la terre en Belgique à l’aide de panneaux et affiches explicatives reprenant quelques chiffres clés. Cette action avait pour but de susciter un questionnement dans le chef des visiteurs qui ont ensuite été invités à exprimer leurs émotions et ressentis sur des panneaux prévus à cet effet.

  « Ramène ta Fraise pour la Journée des Luttes Paysannes ! »

La commission étudiante Action Sud proposait aux personnes intéressées de se faire photographier avec une pancarte « Ramène ta Fraise pour la Journée des Luttes Paysannes » avant de recevoir un plant de fraisier bio à repiquer chez soi. Cette invitation à la participation a permis de sensibiliser un plus grand nombre de badauds, le tout contribuant à la bonne humeur générale.

  Des produits locaux : un moyen de défendre l’accès à la terre

Simultanément, un marché paysan a été organisé. Celui-ci proposait des produits de la coopérative Agricovert, tels que des fruits et légumes, des œufs, des bières de la brasserie de la Lesse ou encore des pockets, de la soupe réalisée par Ekikrok, des produits issus du commerce équitable d’Oxfam-mdm, ainsi que du pain et des fromages de la ferme de la Sarthe/Jacquemart. Les difficultés d’accès à la terre auxquelles cette ferme fait face ont été l’objet de nombreuses discussions au cours de la journée.

Pour plus d’infos sur d’autres actions menées partout en Belgique : www.luttespaysannes.be

Pour voir le reportage de Canal Zoom sur cet événement, cliquez ici.