Page d'accueil > Qui sommes-nous? > 

Publications

Cette page présente les publications les plus récentes. Vous pouvez les retrouver ainsi que les publications plus anciennes dans notre bibliothèque virtuelle en cliquant sur le lien à droite de l’écran.

Cultivons le futur! n°40 - L'économie sociale : entreprendre avec et pour les autres

[03-03-2016]

Édito par Laurent Laval
Administrateur d’ADG et directeur exécutif de la société coopérative SOFINE qui agit pour accompagner des personnes exclues des circuits bancaires et financiers classiques en offrant des services de microfinance et non financiers.

L’économie sociale et solidaire (ESS) favorise l’émergence d’économies locales résilientes et créatrices d’emplois au Nord comme au Sud. Elle est au cœur des évolutions actuelles et s’exprime par une demande citoyenne désireuse d’un système de relations économiques plus éthiques au niveau local et global. Sous de multiples formes et expériences innovantes, la société civile cultive le champ foisonnant des alternatives solidaires face au modèle dominant de l’économie libérale.

ADG, par son action sur le terrain avec ses partenaires en Afrique, en Asie, en Amérique latine, en faveur des agricultures paysannes et en Belgique par son action d’éducation au développement, n’est pas en reste pour promouvoir les valeurs humaines de l’ESS. Les coopératives à finalité sociale, les mutuelles de solidarité, les associations et bien d’autres acteurs de l’ESS, partout dans le monde, militent et s’engagent pour pouvoir   répondre aux grands enjeux économiques, sociaux et environnementaux du XXIe siècle.

Ce numéro de Cultivons le futur !, consacré à l’ESS, nous éclaire d’abord sur une définition de l’ESS. Quels sont ses principes ? Quels sont ses caractères distinctifs ? Quelles sont ses formes et ses finalités ? La structuration et l’expansion de ce secteur sont fortement marquées à l’heure actuelle par le désir de retrouver du sens à l’échelle du local. Les expériences de monnaies alternatives audacieuses et créatives en témoignent.

A un niveau plus global, l’ESS se préoccupe aussi de rééquilibrer des relations Nord-Sud marquées par des rapports de force trop inégaux. Sur ce point, l’éducation au développement, avec la prochaine campagne « Campus Plein Sud » en mars 2016, sur la thématique de l’ESS montre que coopération au développement et ESS marchent dans les mêmes sillons : ceux de la solidarité.

Pour finir et peut-être écarter toutes idées reçues, l’Asie comme l’Afrique, à l’instar de l’Europe et de l’Amérique latine sont également des territoires où l’ESS est bien implantée. Le projet OSIRIS au Sénégal et celui de coopérative dans la filière du riz au Cambodge menés par ADG illustrent admirablement bien les dynamiques d’intelligence collective à l’œuvre.

L’objectif ici est de renforcer les liens de solidarité pour réduire la vulnérabilité   des   populations, augmenter le capital social des ménages et tous les moyens d’existences durables permettant de mieux résister aux chocs externes.